Vous êtes ici : Accueil > Actions / projets > Action "Lire 15 minutes par jour"
Publié : 12 septembre 2017
Format PDF Enregistrer au format PDF

Action "Lire 15 minutes par jour"

« Lire 15 minutes par jour »

Le concept de cette action est simple : lire 15 minutes par jour, à l’école ou à la maison, et lire ce que l’élève veut, en déconnectant cette lecture de tout attendu scolaire (pas de questionnaire, pas d’évaluation). En CP, l’élève feuillette des albums, des documentaires, écoute une lecture, …Pour les plus grands, ils choisissent dans un choix varié : romans, documentaires, bandes dessinées, …

L’idée de cette action vient d’anciennes recherches universitaires américaines (Nagy&Herman, 1987) qui ont montré que la meilleure façon d’élargir son vocabulaire était la lecture. Nagy considérait que si les étudiants passaient 20 minutes par jour à lire,ceci 200 jours par an, ils liraient annuellement un million de mots. Sur cette base, les enfants rencontreraient entre 15 000 et 30 000 mots qui ne leur sont pas familiers et ils en retiendraient entre 750 et 1500.

L’objectif estdonc deredonner aux élèves le gout de lire, les faire lire en se basant sur un principe simple : « Plus je lis, plus je suis à l’aise pour lire, plus j’en verrai des effets sur mes apprentissages scolaires ».

Cette action a été testée pendant une année scolaire sur deux écoles primaires. Les témoignages des élèves sont enthousiastes.Le projet a été évalué individuellement avec les élèves et les familles.

Les clés de la réussite de cette action tiennent à plusieurs choses :

  • à l’explicitation du but du projet : les élèves ont été sensibles à la comparaison des effets du temps de lecture sur leurs résultats. Ils n’ont pas conscience de faire des ’devoirs’ au sens traditionnel du terme.
  • à l’association desparents :le projet a été présentée en réunion avec les parents et ils en ont vu l’intérêt et ont apprécié d’y être associé.
  • à l’investissement des enseignants, par leur relance, par l’investissement dans de nouveaux ouvrages pour relancer régulièrement la dynamique, en interrogeant les élèves sur leurs envies de lectures…

La mise en œuvre de l’action :

Il s’agit de présenter et d’expliciter l’infographie aux élèves en classe,puis aux parents lors de la réunion de rentrée.Si les parents ont des difficultés d’accès à des ouvrages, l’école en prêtera.

Entretenir l’action par plusieurs temps forts au cours de l’année : visites à la médiathèque, créations de malles lectures et choix des ouvrages avec les élèves (thématiques), la foire aux livres surprises (empaqueter un livre par élève dans du papier kraft et mettre quelques mots clés ou phrases pour que l’élève choisisse le livre), etc.


Mise à jour !

Une association s’est construite sur ce principe.
Elle s’appelle "SILENCE ON LIT" et promeut ce temps de lecture quotidien.
Pour en savoir plus :
http://www.silenceonlit.com/

Compléments à lire / partager :
http://rire.ctreq.qc.ca/2015/08/lecture-histoires-cerveau/

Expérience similaire dans un collège :

http://positivr.fr/college-banon-lecture-obligatoire/

Article« 4 bonnes raisons pour lire une histoire à vos enfants le soir

https://www.consoglobe.com/lire-une-histoire-enfants-soir-cg

Sources :
Source originale de l’infographie :
http://www.usd343.net/vnews/display.v/ART/5060992ac7eb2

Nagy, W. E., Herman, P. A. (1987). Breadth and depth of vocabulary knowledge : Implications for acquisition and instruction. In M. G. McKeown & M. E. Curtis (Eds.),

The nature of vocabulary acquisition (pp. 19–35).

Nagy, W. E., Herman, P. A. & Anderson, R. C. (1985).

Learning words from context. Reading Research

http://pediatrics.aappublications.org/content/pediatrics/early/2015/08/05/peds.2015-0359.full.pdf